• Une discussion qui se poursuit (M.Asselin)

    Une discussion qui se poursuit

    La discussion par carnets interposés semble vouloir se poursuivre suite à ce billet. Ici, , encore ici et , l'échange d'opinions est prometteur.

    J'ajoute un élément à "cette recherche de sens" en citant un texte (1996) de Charles Duchâteau, "Pourquoi l'école ne peut intégrer les nouvelles technologies" :

    "[L'école] ...c'est probablement l'un des derniers lieux dans notre société où mon grand-père se sentirait encore à l'aise."

    Je fais l'hypothèse suivante. Je ne reconnais plus l'école primaire dans le portrait de l'école que fait le chercheur Belge. Plusieurs écoles secondaires ne correspondent plus à ces caractéristiques. Alors, grand-papa ne se sentirait-il à l'aise que dans une classe du CEGEP ou de l'université ?

    C'est plus une question qu'une hypothèse... Il n'en demeure pas moins que le texte est une lecture intéressante pour qui cherche à comprendre la difficulté de l'intégration des TIC dans les écoles. Je vois mieux pourquoi plusieurs de nos stratégies actuelles réussissent à l'Institut !

    Publié par Mario Asselin


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :